Forum d'astuces, de soluces et de tutoriels sur la série Monster Hunter
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens

 :: Le hall de la Guilde :: Le Coin du Wycadémiste :: Carnets de la Wycadémie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Masuku
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Chasseur : Masuku
Age : 25
Date d'inscription : 10/06/2015
Messages : 326
Dim 10 Mar - 9:04
Dodogama

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Mh_1910

Le Dodogama ne digère pas les roches. En pratique, il avale des cristaux chargés en bioénergie et en assimile l'énergie. Le trop-plein d'énergie est conservé dans son ventre et fait fondre les rochers, en extrayant les composés nutritifs. Combiné à sa salive, cela produit un cocktail explosif qu'il crache sur ses adversaires. L'instabilité du cocktail peut se retourner contre lui, un choc brutal contre sa tête pouvant faire exploser la mixture dans sa gueule, le laissant en état de choc. Il se sert aussi de sa salive pour exploser les rochers et s'alimenter plus facilement.

Stocker de la lave en fusion dans son corps n'est pas de tout repos pour le Dodogama qui doit évacuer la chaleur régulièrement. Voilà à quoi sert la peau souple de son abdomen. Elle augmente les contacts avec le sol et permet ainsi de se refroidir un peu. Cette peau présente des carapaces résistantes qui lui permettent, à jeun, de protéger son cou. Une fois alimenté cela dit elle perd beaucoup en résistance. C'est un habile mélange de carapaces et de peau douce qui lui permet à la fois de se protéger par sa solidité et d'emmagasiner de grandes quantités de roches en se dilatant.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens 1910

Le menton du Dodogama a une forme spécialement conçue pour racler le sol et amener le cristal plus facilement à sa bouche. Sa résistance est telle qu'il peut supporter les potentielles explosions internes de ses mixtures et d'aller même creuser de la roche en fusion. Cette structure unique est aussi particulièrement lourde, représentant à elle seule 30% du poids du Dodogama. En conséquence, les muscles de son cou et de ses pattes avant sont particulièrement puissants. Il se sert aussi de sa mâchoire pour s'enfouir dans le sol de sorte à se camoufler pendant qu'il dort et s'entourer de terre pour refroidir son corps.

Conscient de sa petite taille, le Dodogama considère l'attaque comme la meilleure défense. Si une des puissantes créatures de la Terre des Anciens s'approche de trop près, il lui crache un rocher explosif au visage pour tenter de l'effrayer et le dissuader d'attaquer. Il est particulièrement précis, pouvant même frapper une cible en vol.

L'absence de meute à l'opposé des autres wyvernes de son genre est dû à son alimentation. En effet, il n'y a pas vraiment besoin d'un support pour chasser des cailloux, contrairement à la chasse de proies un peu plus réactives. Certaines théories suggèrent toutefois que le Dodogama a évolué de Jagras qui se sont adaptés à l'environnement hostile de la Terre des Anciens, en se nourrissant de cristaux… Mais je préfère la théorie de certains audacieux qui pensent que le Dodogama aurait évolué… A partir des crapauds du Nouveau Monde. Je ne plaisante pas, ce sont bien des théories de scientifiques sérieux.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Physio28

Lavasioth

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Mh_2210

Malgré la puissance des créatures de la Terre des Anciens, aucune ne peut survivre dans le magma à part le Lavasioth. Son corps est entièrement adapté à ce mode de vie avec une valve dans sa trachée lui permettant de ne pas envoyer de lave vers ses poumons et une carapace externe capable de supporter une température de plus de 800°. Il est capable de nager dans de la roche chauffée en la poussant jusqu'au point de fusion par friction.

Comme les spécimens de l'Ancien Monde, les Lavasioths du Nouveau Monde combattent en accumulant de la lave dans leur gorge pour la recracher à l'ennemi. On le voit d'ailleurs souvent avaler de la lave dans certaines zones. Il aime beaucoup exploiter la topographie du terrain pour se mettre hors de portée des attaques ennemies, le tout en éclaboussant ses ennemis avec de la lave. Se mettre de portée et attaquer est une bonne façon de décourager un prédateur.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens 2210

Une couverture de magma est maintenue sur la peau du Lavasioth par ses écailles. Ce magma refroidit au cours du temps, formant une armure naturelle. Toutefois, nager dans la lave ramollit cette précieuse protection et il lui faut alors un certain temps pour retrouver sa rigidité. La plupart des scientifiques en sont arrivés à la conclusion que l'usage d'armes feu et de capsules de feu offrent un avantage non négligeable aux chasseurs. Ses jambes sont plus puissantes que celles du Jyuratodus, lui permettant de porter la lourde masse qu'il se trimballe en prime de son poids naturel.

Evidemment, il est difficile de ne pas comparer le Lavasioth à son cousin du Désert, le Jyuratodus. Cependant, de par la structure corporelle ancienne du Jyuratodus, on pense que le Lavasioth est un Jyuratodus qui a évolué pour s'adapter aux milieux volcaniques de la Terre des Anciens. Mais alors quid des spécimens de l'Ancien Monde ? Le Lavasioth aurait-il migré ? A moins que le Jyuratodus ait évolué dans l'Ancien Monde, devenant exclusivement des Lavasioths, et que des spécimens de Lavasioth du coup soient partis vers le Nouveau Monde ? Ou que le Jyuratodus existe encore dans l'Ancien Monde et qu'on ne l'ait pas encore découvert ?

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Physio30

Uragaan

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Mh_2310

La pitance de l'Uragaan est accrochée à son corps la majorité du temps. Il nidifie dans des zones où se forment des poches de goudron naturelles. Il prend des pierres dans ces poches qu'il fixe à son ventre et sa queue. C'est ainsi une nourriture facile à trouver et riche en bioénergie mais aussi peu digeste. Pour pallier, l'Uragaan réchauffe les pierres avec un gaz inflammable produit dans son corps. Ces roches forment donc des rations de nourriture transportables mais aussi une arme redoutable, la bioénergie chauffée en faisant de véritables bombes à retardement.

Le gaz de l'Uragaan est produit dans son corps et est diffusé par des pores du ventre. Il lui arrive de décharger des quantités de gaz excessives. On a constaté que ce gaz possédait des propriétés somnifères sur certaines espèces. L'Uragaan l'a bien compris instinctivement et l'utilise du coup pour se protéger des prédateurs.

Les pointes du dos de l'Uragaan sont des crampons qui se développent tout au long de sa vie. Du coup, la longueur des pointes indique l'âge de la créature. Elles lui servent à prévenir les glissades pendant ses roulades et à freiner en augmentant les frottements. Elles l'aident aussi à s'équilibrer au cours du mouvement. A cause du poids de son corps trop important, marcher l'épuiserait en plus d'être pas franchement rapide, les roulades sont donc bien plus efficaces. La forme aplatie de ces pointes vient de l'usure provoquée par le roulement et tant mieux : trop longues et pointues, celles-ci gêneraient ses mouvements.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens 2310

Le menton de l'Uragaan est unique et sert principalement à écraser et broyer les roches de son environnement mais également ses adversaires. La peau de ce dernier est particulièrement résistante à la chaleur et il lui fait prendre régulièrement des bains de lave, faisant s'accumuler des dépôts de lave solidifiée avec le temps. On pense que les mentons grands et solides sont un avantage indéniable lors des luttes territoriales et de la séduction. Cependant, cet organe se trouvant au centre de son corps pendant les roulades, faisant office de centre de gravité, il doit régulièrement régler sa forme pour qu'il ne le gêne pas dans ses mouvements.

En période de reproduction, on peut reconnaître les mâles à leur éclat unique. En effet, il cherche à manger et fixer de beaux minerais sur son corps. Après la reproduction et l'éclosion, les jeunes vivent dans des petites grottes difficiles d'accès et se nourrit de plantes. Lors de sa croissance, il commence à manger des pierres et à générer son fameux gaz, formant les trous de son ventre. Il développe également son dos, abimant les pointes de ce dernier pour les aplanir. Pour se faire, il roule dans des zones au terrain inégal et avec une pente faible. Cependant, ce sont ici les résultats des études dans l'Ancien Monde. En effet, devant la faible valeur nutritive des rochers du Nouveau Monde, il cherche à protéger le territoire le plus vaste possible. Et le fait que ce fameux territoire passe par celui du Lavasioth n'aide pas à le rendre plus aimable.

Les Uragaans du Nouveau Monde semblent plus maîtres du terrain que ceux de l'Ancien. Selon les rapports des chasseurs, l'Uragaan aurait placé son nid dans une zone où il peut enchaîner des roulades multiples, prenant par surprise les adversaires imprudents. On l'a aussi déjà vu faire des sauts de rampe. On pense qu'il a perfectionné ses techniques de déplacements pour mieux se défendre face aux créatures dangereuses de son nouvel environnement.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Physio31

Bazelgeuse

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Mh_2110

Les chasseurs craignent le Bazelgeuse pour son territoire de chasse incroyablement étendu. Il peut apparaître un peu n'importe où et attaque basiquement n'importe quel monstre. On pense qu'il s'agissait d'un monstre endémique à la Terre des Anciens qui a migré à cause du Zorah Magdaros qui l'a obligé à élargir son terrain de chasse.

Ses ailes sont particulièrement intéressantes. A la différence de la plupart des wyvernes volantes, le Bazelgeuse bat rarement des ailes, cherchant à planer silencieusement. Il exploite cette technique de vol pour prendre par surprise ses proies et faire tomber ses capsules mortelles sans préavis. La structure osseuse est plus proche du bras que de l'aile et il les exploite fréquemment pour des manœuvres au sol.

La substance explosive est synthétisée dans le corps du Bazelgeuse par des organes spécialisés. Ces sécrétions dégoulinent sur des petites pointes sur son ventre et se refroidissent au contact de l'air, formant des écailles solides. Les mouvements violents de la wyverne détachent les écailles qui, si elles sont agitées ou restent à l'air assez longtemps, finissent par exploser. Le Bazelgeuse a tendance à emprisonner son ennemi dans un terrain miné avant de lui foncer dessus pour provoquer de larges explosions. Avec des dents peu développées, ses explosions permettent de réduire la proie en purée consommable.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens MHW-Bazelgeuse_Render_001

S'il ne possède pas de poche de flamme à l'instar du Rathalos, le Bazelgeuse est capable d'exploiter son explosif pour produire de petites flammes par la gueule. On pense qu'il possède une glande spécialisée dans ses mâchoires lui permettant de souffler une petite explosion contrôlée. Les flammes de cette dernière provoquent alors une réaction thermique sur les écailles au sol, déclenchant leur détonation.

Il est possible de voir parfois le Bazelgeuse virer à une teinte rouge. Ses écailles explosives explosent alors encore plus vite. On pense que cet état est provoqué par l'augmentation de chaleur corporelle et de débit sanguin déclenché par l'intensité d'un combat. Il peut également passer dans cet état s'il est obligé de régénérer plusieurs fois ses écailles pendant un combat trop difficile. La couleur rouge est un signal qui fait fuir les petits monstres et dissuade même les grands monstres de tenter l'affrontement.

Le Bazelgeuse considère l'ensemble du Nouveau Monde comme son territoire et le fait savoir, faisant fuir ou réduisant à néant quiconque n'aurait pas bien saisi l'idée. Il se réserve ainsi plus de proies spécifiquement pour lui. Cependant, depuis quelques années, il doit faire face à la concurrence d'un puissant rival, le Deviljho. Et évidemment leurs forces s'égalisent, offrant des duels spectaculaires qui font fuir les créatures sur plusieurs kilomètres alentour.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Physio32

Rathalos azur

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Mh_2410

Le Rathalos azur est clairement bien plus puissant que les Rathalos classiques. Sa carapace et ses écailles sont plus solides et ses muscles beaucoup plus développés, lui permettant de voler plus longtemps. Il est aussi beaucoup plus agile et rapide dans les airs, raison pour laquelle il s'est spécialisé dans le combat aérien. Sa peau est résistante à la chaleur, lui permettant de régner sur la Terre des Anciens. Depuis quelques années, on l'a vu revenir vers la Forêt Ancienne suggérant des modifications environnementales futures.

Une fois en l'air, il est nettement plus meurtrier, délivrant un véritable barrage d'attaques continues. On peut le voir ainsi enchaîner les boules de feu et les coups de griffe avec une vitesse et une manœuvrabilité spectaculaires, prenant souvent par surprise les chasseurs et ses proies. Ses accès de rage sont aussi beaucoup plus violents, augmentant sa vitesse de vol et l'intensité de ses flammes. On l'a aussi vu souffler ses flammes plutôt que de cracher des boules de feu, suggérant un meilleur contrôle de sa poche de flamme.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens 2410

On pense que le Rathalos endémique de la Forêt Ancienne a évolué en arrivant dans la Terre des Anciens à cause de la quantité d'énergie énorme de ce lieu. Cependant, devant l'hostilité de ce milieu, il ne peut pas s'y reproduire et migre périodiquement vers la Forêt afin de se trouver une Rathian. On pense que les Rathians sakura apparues dans le Plateau de Corail pourraient suivre cet exemple dans les années à venir.

[Carnets du Nouveau Monde] Faune de la Terre des Anciens Physio33
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Hunter France Forum : Professeur Felyne :: Le hall de la Guilde :: Le Coin du Wycadémiste :: Carnets de la Wycadémie-
Sauter vers: